23 novembre 2005

"Je pars pour de longs mois en laissant Margot"

Voilà, ça va faire 20 jours que je suis en pause. Faut pas croire que ça me manque pas.
Ma vie roule encore plus vite qu'un TGV lancé a pleine vitesse qui n'a plus de freins.
Mon cerveau révèle ses capacités à (mal) apprendre des listes de vocabulaire d'anglais ou d'allemand, la baffe est là j'ai eu 0 dans les deux matières. Je hais la prépa autant que je l'aime, elle m'apporte autant qu'elle me prend ma vie. Jme sens bouffée et pourtant jme sens libérée par tout ce qu'on m'apprend, par cette chance que je n'ose pas aggripper par peur de ... peur d'échouer.
Mon prof d'allemand me l'a dit il y a 2 heures : "tu es une illusion, on a cru que tu étais douée..." voilà j'ai récolté un beauuuu zéro, avec un BRAVO qui barre ma feuille couleur rouge sang, ça ressemble un peu à la blessure que j'ai au cerveau. Un BRAVO d'avoir été acceptée en prépa, un BRAVO de vouloir tout vivre plus fort, vouloir réussir, surtout un BRAVO bien ironique parce que j'ai beau avoir été acceptée, je n'ose pas me donner à fond... Bravo Gogo, tu bosses pas ...
C'est pourtant pas si dur, de se passer du net, de mes Sims qui ne font rien de transcendant, de coups de fils qui me rapprochent inexorablement de Terence.
Enfin bref, tout ça pour dire que "le cours des choses normal" a repris le dessus, je finis par devenir une élève de prépa motivée par son cursus et tellement heureuse que meme avec deux 0 en deux jours, je continue à sourire. Pourtant l'horizon est sombre. Les profs disent qu'on est la pire promotion de prépa qu'ils ont jamais eu, qu'on bosse pas, que nos notes sont catastrophiques, qu'on se rend pas compte de la chance qu'on a, d'être assis là, à étudier.
Jvous cache pas que je suis morte de peur, morte de peur d'échouer, de rater si près du but,  morte de peur de perdre mes amis hors prépa parce que j'affronte quelque chose qu'ils ne connaissent pas, morte de trouille de soliture parce qu'au fond je me sens aussi en décalages avec mes camarades de galère. J'ai peur. Jveux pas louper mon année, jveux pas louper le sésame vers la sécurité.
J'avais pas écrit depuis un bout de temps, ça me fait du bien de tapoter un peu par ici, mais on me reproche une écriture trop "repliée sur moi meme, un blog-réalité" vous vivez ma vie au jour le  jour.
Il faut encore que je fasse des progrès, que ça soit en prépa ou en blog, je suis encore loin de pouvoir jouer dans la cour des grands.
Mais il faut peut etre pas perdre espoir, peut etre qu'un jour je reviendrai nager dans cet immense océan bloguesque, que jviendrai me saouler de tout ça. Ou ptet que je raccrocherai le clavier... Je sais pas.
En tous cas, je vous souhaite à tous qui m'avez lue souvent ou moins souvent beaucoup d'bonheur et bonne chance à vous tous !
Bien à vous;
M.

Posté par Kasseroll à 19:20 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur "Je pars pour de longs mois en laissant Margot"

    Ne lache pas ...

    Je te comprend, en ce moment, je vis le meme genre de vie TGV que toi. Ce que je ne comprend pas par contre, c'est l'attitude de tes profs... Je suis une vraie prof maintenant, dans un vrai college de filles et jamais au grand jamais je ne taperais individuellement sur une personne comme ]ca ... a quoi bon? Detruire l'estime d'une personne n'a, selon moi, jamais servi.
    Ne laches pas, continues. Moi aussi, ils me disaient mauvaise ...

    Posté par Frosythia, 24 novembre 2005 à 14:45 | | Répondre
  • oui n'abandonne pas tu a toute les chance de devenir prof ou boureau .... ecoute frosythia

    mouarf

    de mon coté un connard de prof de francais me dit un jour que je n'aurais jamais le bac

    je l'ai eu avec 15 de moyenne generale du premier coup alors bon si on se met a ecouter les profs le fait d'avoir fait plein d'etude fais pas d'eux des surhommes au contraire ils sont tous bouré de defaux et bien souvent sont incapable de discerner la faignantise d'une incapacité nette en gros les profs c des LOOSErs (y a pas a dire margaux tu les atires c impressionant)

    Posté par Astaroth, 27 novembre 2005 à 08:57 | | Répondre
  • Encore un peu de courage!

    A croire que les professeurs de prépa adoooorent dégouter les élèves, surtout en cette pré-période d'abandons.. ( "t'es nul(le)", "votre promo est vraiment la pire !".. Je pense savoir que ce sont des couplets qu'ils servent souvent. (ou alors je n'ai vraiment parlé qu'à de bien malchanceux préparteux! et j'ai moi-même été dans une classe de malchanceux))
    Je crois qu'il ne faut pas que tu te laisses avoir, et que tu répondes plutôt à leur provocation, tu en as la force et la détermination ! Si tu t'accroches, tout devrait bientôt aller mieux..

    Posté par Draxar, 06 décembre 2005 à 01:02 | | Répondre
  • Ah ah ah...si tu savais, tous les ans ils la resservent cette phrase "vous etes la plus mauvaise promo de tous les temps"...alors soit les aptitudes scolaires s'amenuisent au fil des generations (ce dont quand meme je doute) soit ils ont une tendance a formater leur memoire de sorte qu'ils oublient systematiquement les mauvais resultats de l'annee d'avant...

    et puis c'est vrai qu'en prepa ils aiment bien tester les ptits jeunes pour ne garder que ceux qui resistent a la pression (chose bien stupide! qui eloigne des talents), c'est un systeme bien franco-francais que personne ne nous envie en europe!

    bref courage...

    Posté par LN, 13 décembre 2005 à 11:59 | | Répondre
  • Bon bon bon...

    Posté par Lysia, 28 janvier 2006 à 10:43 | | Répondre
Nouveau commentaire